Visiter Jérusalem

Ville millénaire et trois fois sainte, Jérusalem est un passage obligé de n'importe quel voyage en Israël. C'est une ville d'environ 850.000 habitants, où cohabitent les cultures et les religions.
Visiter Jerusalem, c'est donc partir à la découverte de toute l'histoire du bassin méditerranéen.
Lire la suiteRéduire

Découvrez nos offres pour faire un voyage à Jérusalem :

Idées de voyages 100% personnalisables passant par Jérusalem :
* Prix par personne et à partir de, sur une base 2 personnes

5 endroits à visiter à Jérusalem

La Porte de Sion et la vieille ville

La vieille ville est le nom donné aux quatre quartiers (arménien, juif, chrétien et musulman) s'abritant derrière les vieilles murailles de Jérusalem. On ne peut pas visiter Jérusalem sans jeter un coup d’œil dans ses ruelles étroites et pittoresques. Grimper sur les remparts pour profiter du panorama est aussi un indispensable de votre voyage à Jérusalem. Quant à la porte de Sion, il s'agit de l'ancienne limite entre le mont Sion et le quartier arménien. Cet ouvrage d'art qui a traversé les époques est aujourd'hui criblé par les balles tirées lors des conflits entre israéliens et jordaniens.

Le Mur des Lamentations

Le Mur des Lamentions est un ancien mur de soutènement du Temple de Jérusalem, aujourd'hui intégré au complexe de l'esplanade des Mosquées. C'est un lieu d'une importance centrale dans la religion juive, car il est le point le plus proche du mythique Saint des Saints, le centre de l'ancien Temple de Jérusalem, aujourd'hui détruit. De nombreux fidèles s'y pressent régulièrement en prière. C'est aussi un des monuments qui viennent le plus immédiatement à l'esprit lorsque l'on évoque Israël. C'est pour cette raison que les autorités du pays lui prêtent une attention toute particulière.

Le Memorial Yad Vashem

Situé sur le Mont Herzl, la Knesset (le Parlement israélien), a décidé de la construction de ce mémorial afin de commémorer la mémoire des victimes de la Shoah. Il comporte notamment un musée, une salle de la mémoire, une salle des noms, et une annexe, le bâtiment des Justes, dédiée aux individus ayant aidé les juifs à se cacher et à échapper aux massacres perpétrés par les nazis.

La Mer Morte

Cette étendue d'eau emblématique est située à la croisée de la Palestine, de la Jordanie et d'Israël et à seulement 110 km de Jérusalem.

Elle doit son nom à sa forte salinité, pratiquement dix fois supérieure à celle d'une mer normale ! Les organismes vivants ne peuvent donc pas s'y développer, d'où son nom. Il est toutefois possible de s'y baigner, et la forte proportion de sel dans l'eau empêche les nageurs de couler, un phénomène particulièrement spectaculaire et amusant ! Les alentours de la Mer Morte sont aussi très impressionnants, car ils sont constitués de vastes espaces déserts parsemés de plaques de sel.

L’Esplanade des Mosquées

Cette ensemble religieux musulman s'élève à l'endroit où se tenait autrefois le temple de Jérusalem, détruit lors du sac de la ville par les Romains en 70 de notre ère. Son caractère sacré tient à ce que l'Esplanade abrite le Dôme du Rocher, endroit duquel Mahomet prit son envol pour son voyage nocturne. Ce vaste espace contient aussi la plus grande mosquée de Jérusalem.

5 choses à faire à Jérusalem

Se promener dans les quartiers musulman, chrétien et arménien

Impossible de visiter Jerusalem sans faire un tour dans ces quartiers historiques aux nombreuses curiosités architecturales. Dans le quartier musulman, vous pourrez ainsi retrouver la belle église Sainte-Anne. Le quartier arménien est marqué par la Tour de David, une construction qui fait partie d'un système de défense destiné à protéger la vieille ville. Enfin, c'est dans le quartier chrétien que vous pourrez admirer la basilique du Saint-Sépulcre, qui se trouve à l'emplacement du tombeau du Christ.

Partir à la découverte de la Mer Morte

Ne manquez pas de passer du temps auprès de la Mer morte. Elle surprend les touristes même les plus avertis. Une fois sur place, vous serez tout d'abord ébloui par la beauté sauvage des paysages désertiques, d'un blanc poussiéreux sur lequel le soleil vient scintiller durement. Vous pourrez profiter du soleil pour bronzer, ou bien plonger dans les eaux de la Mer pour constater ses surprenantes qualités dues à la forte teneur en sel de ses eaux !

Emprunter le Chemin de Croix

La Via Dolorosa se tient en plein centre du quartier musulman, et elle suit le tracé du Chemin de Croix, le parcours de Jésus Christ à travers Jérusalem jusqu'au Golgotha. Le parcours se déroule sur 9 stations, à travers les rues du quartier musulman, tandis que les dernières stations ont lieu à l'intérieur de l'église du Saint-Sépulcre, das le quartier chrétien. C'est un pèlerinage important pour les chrétiens.

Voir les manuscrits de la Mer Morte

Ces précieux manuscrits, ont été trouvés à Qumrân, près de la Mer morte entre 1947 et 1956. Pour les voir, rendez-vous dans la partie du Musée d'Israël appelée le Sanctuaire du livre. Cet édifice se distingue par sa coupole blanche facilement reconnaissable. Il abrite plusieurs centaines de manuscrits, dont une copie du livre d’Isaïe qui constitue la plus ancienne des transcriptions hébraïques de la Bible, c'est à dire une pièce d'une valeur historique inouïe.

Monter sur le Mont des Oliviers

Le Mont des Oliviers est un ensemble de 3 collines, situées à l'est de Jérusalem, et d'une hauteur d'environ 800 mètres. C'est un lieu important dans les religions musulmane, juive et chrétienne, car c'est d'ici que Jésus serait monté au ciel, durant l'Ascension. Dans la tradition juive, c'est par le Mont des Oliviers que le Messie se rendra dans Jérusalem au moment de la fin des temps. Un cimetière juif se tient d'ailleurs sur les pentes du Mont.

Jérusalem est une ville emblématique riche de 3 000 ans d'histoire. Elle occupe une place importante pour les religions chrétienne, musulmane et juive. C'est sans nul doute pourquoi elle est dite trois fois sainte. Marco Vasco vous fera découvrir aujourd'hui cette destination unique en son genre. À la lumière de cet article, vous comprendrez qu'il ne faut pas réduire Jérusalem à du tourisme religieux.

Guide pour visiter Jérusalem

Jérusalem se situe sur l'extrémité des monts de Judée. La ville se trouve à une vingtaine de kilomètres de la Mer Morte. Sa distance par rapport à la mer Méditerranée est d'environ 52 kilomètres. Berceau des religions abrahamiques, elle est souvent qualifiée de ville « trois fois sainte ».

La ville ne possède pas d'aéroport. Aussi, vous devez passer par d'autres aéroports israéliens comme l'aéroport Ben Gourion avant de pouvoir vous y rendre. Il est présenté comme le plus sûr du pays, notamment contre les perturbations se produisant au Moyen-Orient. Ovda est un autre aéroport international en Israël. Il concerne surtout pour les vols à destination des stations de la Mer Rouge.

La porte de jaffa est la principale entrée pour la ville sainte. Elle est accessible par le tram. C'est un point de départ important pour la visite de Jérusalem. Notez qu'une ligne verte sépare la ville en deux. D'un côté Jérusalem-Est qui intègre plusieurs sites de renom dont la basilique du Saint-Sépulcre. De l'autre Jérusalem Ouest qui comprend quelques quartiers charmants et le marché très connu de Mahane Yehouda.

On déplore aujourd'hui une difficulté pour la jeunesse de Jérusalem face à cette séparation. Malgré cela, le tourisme semble bien se développer. Notez que pour vos déplacements dans les transports publics, vous pouvez utiliser la carte intelligente Ravkav card.

Comment visiter Jérusalem en 3 jours ?

On vous recommande dans ce cas les sites de proximité, en l'occurrence l'esplanade des mosquées. Situé dans la vieille ville, c'est le 3ème lieu saint de l'Islam juste après La Mecque et Médine. Ce site occupe la majeure partie du Mont du Temple.

La construction des monuments historiques musulmans sur cette terre date du 7ème siècle. Ceux-ci sont constitués entre autres par le Dôme du Rocher ou mosquée d'Omar, reconnaissable par sa coupole dorée. La mosquée d'Al-Aqsa est l'autre monument musulman situé sur le Mont du Temple.

La Tour de David est un autre incontournable près de ce lieu. Cette citadelle a été érigée au 2ème siècle avant JC. Cette fortification se situe dans la partie Nord-ouest du quartier arménien. Des hypothèses ont été émises quant à un épisode majeur de l'histoire. Il s'agirait du lieu où s'est déroulée la rencontre entre Hérode et le Christ.

Vous complèterez votre visite par la découverte du quartier musulman. C'est un lieu charmant avec ses échoppes d'où s'échappent mille-et-une senteurs. Riches en couleurs, les souks vous enchanteront par leur apparence originale.

Et pour échapper à l'effervescence de la ville, autorisez-vous une promenade sur le Mont Sion. Cette merveille se trouve dans la partie Sud de Jérusalem. Parmi les incontournables dans cette partie, on note la tombe d'Oskar Schindler. Vous connaissez sans doute cet industriel allemand qui est le héros du film La Liste de Schindler. Sa tombe se trouve dans le cimetière latin. Sinon, il y a le monastère de la Dormition. Selon la tradition, ce bâtiment fut érigé là où la mère du Christ tomba dans un sommeil éternel.

Cité dans le Livre des Psaumes, le Mont Sion est considéré aussi comme le théâtre du Cénacle. À l'époque byzantine, celui-ci est devenu le lieu saint le plus important de Jérusalem après l'endroit accueillant la sépulture de Jésus.

Comment aller de Jérusalem Bethlm ?

Une visite de Jérusalem devrait inclure la visite de ce site historique majeur connu comme le lieu de naissance de Jésus. Pour s'y rendre, la première solution est de prendre le bus à la porte de Damas. Vous trouverez plusieurs bus qui s'y arrêtent non loin de là lors de leur trajet vers la Cisjordanie. Ensuite, vous poursuivrez avec un bus de la ligne n°21 en prenant soin de préciser au chauffeur où vous voulez vous rendre.

L'avantage de cette option est la flexibilité des contrôles. À cela s'ajoute le coût abordable des transports publics. Sinon, vous pouvez toujours partir depuis Israël. Le paysage assez singulier agrémentera votre trajet, mais il faudra supporter les contrôles d'identité à répétition. De plus, les soldats israéliens qui assurent ces vérifications ne sont pas vraiment connus pour être sympathiques.

Que faire autour de Jérusalem ?

Si vous n'êtes pas trop porté sur les monuments, commencez le séjour par une belle expérience pour vous détendre sur les bords de la Mer Morte. Arrivé près de la "Mer de Sel", vous pourrez enfin profiter des bienfaits vantés de celle-ci. Testez, par exemple, l'application de boue pour des massages bienfaisants ou une séance de la thalassothérapie. C'est aussi l'occasion de vous balader sur le point le plus bas de la planète. Ce lac salé est partagé entre les territoires israéliens, la Cisjordanie et la Jordanie.

Ensuite du côté Cisjordanie, vous aurez l'occasion de découvrir un autre site d'exception. Le tombeau des patriarches se trouve en effet dans la vieille ville d'Hebron. Le site présente un vaste ensemble de grottes où se trouvent les tombeaux des patriarches bibliques, dont Isaac et Jacob. Afin de profiter de la découverte du lieu, faites-vous accompagner par un guide francophone.

Visite tunnel Jérusalem

Le tunnel sous le Kotel est un site remarquable à voir absolument lors de votre visite de la ville sainte. Il a été construit, selon les archéologues, au temps d'Hérode le Grand. Sa découverte, en revanche, remonte au 19ème siècle. Descendre sous terre vous permettra de constater l'ingéniosité des architectes de l'époque ancienne et de vous émerveiller devant l'imposante construction qu'est le Mur des Lamentations.

Situé discrètement sous ce mur emblématique, ce tunnel s'étend sur près de 488 mètres. Certaines parties de ce chef-d'œuvre demeurent d'ailleurs cachées derrière les maisons. Des visites guidées sont proposées pour les touristes désireux d'en savoir plus sur cette structure.

Des arcs et des poutres ont été utilisés au temps d'Hérode pour renforcer les murs d'enceinte qui entourent le Temple. Ces structures additionnelles se trouvent au Sud du mont. Elles portent le nom d'arcs de Salomon. Au fil des siècles, elles ont subi maintes transformations pour devenir la mosquée « El Marwani ».

Que voir à Jérusalem ?

Ne manquez pas dans le centre historique de la ville le mur des Lamentations où vous pouvez donc voir le Shabbat. Véritable merveille, ce monument est aussi appelé le Kotel ou le Mur occidental. Vieille de plus de 2 000 ans, cette structure fait partie du mur d'enceinte de l'Esplanade du Temple de Jérusalem. Haut lieu religieux, l'endroit a reçu la visite de nombreuses personnalités dont le Pape François.

Il y aussi la splendide grotte de Soreq dont la découverte s'est faite au hasard en 1968. Ce site occupe le versant Ouest des monts de Judée. Il fascine par sa beauté et son histoire puisque la grotte elle-même date de 8 à 25 millions d'années. Elle compte plusieurs centaines de cavités dont certaines sont immenses. Ce chef-d'œuvre de mère Nature mesure plus de 7 000 m². Vous pouvez inclure cette visite lors des excursions à la journée.

Et pour changer de regard, vous pouvez vous rendre à Jérusalem-Ouest. Le lieu ne regorge pas de monuments historiques comme la partie Est de la ville. Pourtant, cela n'enlève en rien de son charme. La nature y est splendide. Vous y trouverez aussi de nombreux restaurants et des boutiques originales. L'occasion de faire le plein de souvenirs avant de quitter la ville sainte.

Toujours pour vous faire plaisir, offrez-vous un détour dans le quartier des musées. Ce sera une expérience fascinante qui enrichira votre culture. Durant cette exploration, ne ratez pas la découverte du musée des Sciences et celui des Pays de la Bible.

Visite du Saint Sépulcre à Jérusalem

Ce lieu historique vaut réellement le détour, peu importe qu'on soit croyant ou non. Il s'agit d'un lieu de pèlerinage important puisqu'il est reconnu comme étant le lieu de la crucifixion du Christ. La tradition chrétienne soutient que le tombeau du Christ se trouve à cet endroit. Celui-ci aurait été fermé par une pierre.

L'endroit accueille la basilique du Saint-Sépulcre. Ce lieu de culte a été érigé sur le mont Golgotha, lieu présumé du calvaire. L'endroit s'élève à une altitude située entre 710 et 780 mètres. Ce qui laisse supposer un endroit d'une grande beauté. L'édifice actuel est hérité des Croisées et a fait l'objet de plusieurs réparations aux alentours du 20ème siècle. Il faudra suivre la Via Dolorosa pour parvenir sur le parvis de l'église. Neuf des quatorze stations du Chemin de croix marquent le trajet. Le reste des stations se trouve à l'intérieur même de la basilique.

Les Grecs orthodoxes et les Catholiques romains font partie des six groupes religieux se partageant cet espace. Ce lieu sacré est divisé en cinq grandes sections, dont la Basilique, la Tombe, la crypte de la croix, le corridor et le Golgotha.

Haut