Fiche Palestine

Palestine

Intitulé officiel du pays : L'état de Palestine
Capitale : Jérusalem
Superficie : 6 520 km²
Population : 4 148 000 d’habitants
Langues : Arabe
Religions : Islam, Judaïsme, Christianisme
Institutions politiques : République
Président : Mahmoud Abbas
Monnaie : Nouveau Shekel


Histoire

Les premiers habitants connus de la Palestine historique furent les Cananéens, qui n'ont rien de commun avec les Palestiniens arabophones actuels. Le terme de Cananéen peut être considéré comme un synonyme du mot Phénicien. D'ailleurs, le terme Phénicie est la traduction grecque (Phoenicia signifiant «pourpre») du mot Canaan. Les deux peuples, les Phéniciens et les Cananéens, parlaient la même langue et avaient les mêmes dieux. Originaires d'Égypte, les Cananéens occupèrent la Palestine et l'actuel Liban au IIIe millénaire avant notre ère. Les fondateurs des cités telles que Tyr, Sidon, Byblos, Jéricho, etc., seraient des Cananéens. Ils y développèrent l'artisanat, notamment le travail du cuivre et celui de la fonte du bronze. Les Cananéens demeurèrent en relation avec les Égyptiens de l'Ancien Empire, mais ils multiplièrent aussi les contacts avec la Mésopotamie. Parce qu'ils maitrisaient l'écriture cunéiforme, les scribes cananéens transcrivirent aussi bien l'akkadien, la langue internationale de l'époque, que le sumérien ou leur propre langue sémitique cananéenne. Afin de pallier les difficultés de l'écriture cunéiforme, les Cananéens mirent au point un système d'écriture hiéroglyphique comportant une centaine de signes. Les Cananéens parlaient une langue sémitique remarquablement proche de l'hébreu, comme d'ailleurs le babylonien, l'Ougaritique, le moabite, le samaritain, le punique, l'araméen, l'assyrien, le chaldéen, l'édomite et l'amorrite.

Comme la Palestine était une voie de passage privilégiée entre Asie et Afrique orientale, sa situation en fit un carrefour des influences religieuses et culturelles de l’Égypte, de la Syrie, de la Mésopotamie et de l’Asie mineure. Néanmoins, la Palestine resta dominée par l’Égypte. Les envahisseurs, notamment les Amorites (ou Amorrhéens), les Hittites et les Hourrites, furent progressivement battus par les Égyptiens et se fondirent finalement dans le peuple cananéen. Avec l’affaiblissement du pouvoir égyptien au XIVe siècle avant notre ère, les Hébreux et les Philistins apparurent comme de nouveaux envahisseurs en Palestine.

D'ailleurs, le mot Palestine provient de plusieurs transformations d'un mot servant à désigner les Philistins : Pereset de l'égyptien, Palastu de l'assyrien, Pelishtîm de l'hébreu. Au Ve siècle avant notre ère, l'historien grec Hérodote employait le mot Palaistinè (pour «Palestine»), une région qu'il situait entre la Phénicie (le Liban actuel) et l'Égypte. C'est ce qui explique qu'au IIe siècle de notre ère l'empereur Hadrien créera une région qu'il nommera Provincia Palestina, désignée du seul nom de Palestina à partir du IVe siècle jusqu'à nos jours. Bref, on ignore l'origine exacte de ce nom, mais on sait qu'il fait référence aux Philistins, d'abord sous sa forme assyrienne ou égyptienne, puis répandue par la suite par les Grecs, ensuite par les Romains.



Dérive du latin Palestina et de l`Arabe files tine. La Palestine est une région du proche orient ; située entre la mer méditerranée et le Jourdain.
Historiquement la Palestine ou terre de canaane (du nom des premiers habitants) a connu plusieurs civilisation, la civilisation romaine et la civilisation islamique avec l'empire ottoman du 7ème siècle après JC jusqu'en 1917 année du manda britannique sur la Palestine ; sans faire abstraction de la présence des croisades sur une courte période.
La terre de Palestine occupe une place très importante au sein des 3 grandes religion monothéistes, si pour les chrétien c'est une terre sainte et pour les musulman une terre sainte et aussi le lieu du voyage nocturne pour les juifs cette terre reste sans équivoque un héritage biblique qu'il faut avoir et préserver par tous les moyens ; c est dans cette optique que nait le sionisme qui est un mouvement raciale juif qui prône le retour des juifs en Palestine la terre promise.

Profitant de la compassion mondiale née de antisémitisme européen et des effets catastrophique de la seconde guerre mondiale et aussi galvanise par la promesse Balfour les juifs avec l'aide des multinationales commence à immigrer en Palestine le 29 novembre 1947 avec la bénédiction de la communauté internationale Israël naissait avec la résolution 181 qui partageait la Palestine en deux Etats. Ce plan de partage des nations unis donnait 54 % des terres de la Palestine aux juifs qui ne représentaient que 32 % de la population et dont la plupart étaient des immigrants venu de l'Europe et 45 % aux populations natales (musulmanes et chrétiens) qui représentaient 68 % de la population ; tandis que les 1 % qui représentent Jerusalem et environs devenaient patrimoine international.
Les réactions ne se fit pas attendre ; les voisins refusèrent la résolution ; tandis qu elle était acceptée par les Etats-Unis et l’URSS pour des raisons stratégique.


Géographie

La Cisjordanie et la bande de Gaza couvrent une surface totale de 6.020 km2. La Cisjordanie (5.655 km2) est située à l'est d'Israël et à l'ouest de la Jordanie.
La bande de Gaza (362 km2) se trouve au sud-ouest d'Israël, le long de la Méditerranée, et est bordée à l'ouest et au sud par l'Egypte.




t

150

créateurs de voyages

r

22311

avis de voyageurs

d

Garantie

Capital 7,7m€ & Assurance 8m€

Paiement Sécurisé

o

1500

suggestions d'itinéraires 100% personnalisables

U

147252

voyageurs nous ont fait confiance

Haut