Voyage Oman

Un séjour magique

Le Sultanat d'Oman est longtemps resté méconnu du public. Ce pays du Golfe se distingue de tous ses voisins par le fait qu'il a su garder son originalité et ses traditions, malgré l'attrait de la modernité qui prévaut dans la région.
Si elle suscite de plus en plus l'intérêt des voyageurs, Oman a su rester une destination discrète, secrète, protégeant son patrimoine naturel et culturel unique. Cela ne l'empêche pas de s'ouvrir au monde extérieur et d'accueillir les visiteurs avec un sens de l'hospitalité exemplaire. La beauté et la diversité de son paysage font de ce pays une destination privilégiée pour les voyageurs en quête de dépaysement. Evadez-vous le long des dunes, sur les pistes de montagnes, sur le bord des wadis… Oman vous ensorcèlera...
Lire la suiteRéduire

Voyages au Sultanat d'Oman



5 raisons pour faire un voyage à Oman

Son atmosphère authentique

Dans une région où la course à la modernité devient la règle, Oman constitue une exception. Le Sultanat a gardé son aspect traditionnel, lui conférant une atmosphère authentique.

Situé entre l'Afrique et l'Inde, ce pays abrite encore les Bédouins, un peuple nomade qui vit dans le désert et qui perpétue la tradition caravanière. La population locale vit toujours au rythme des échanges maritimes grâce à une situation géographique avantageuse qui situe le pays sur un axe très fréquenté entre l'Asie, l'Afrique et l'Europe.

Ses paysages variés

Le Sultanat d'Oman présente une variété de paysages exceptionnels.

Pays montagneux au milieu d'eau et de sable, Oman se situe au bord de l'Océan Indien et de sa mer aux éclats d'azur. Cela semble contraster avec les paysages désertiques si caractéristiques des pays du Golfe qui composent les paysages d'Oman. Ce désert qui semble être à perte de vue, avec ses djebels et ses dunes de couleur blonde ou rouge, contraste avec le vert luxuriant des palmeraies, irriguées par les oueds.

Son histoire millénaire

Oman est situé sur la voie maritime reliant l'Asie, l'Afrique de l'Est et l'Europe. Depuis le IIIème millénaire avant notre ère, la population du Sultanat était déjà habituée aux échanges maritimes. Entre le XVIIe et le XIXe siècle, le Sultanat était une puissance impériale qui se bâta contre l'Angleterre et le Portugal pour le contrôle du golfe Persique, des côtes de l'Inde, de l'Océan Indien et des côtes de l'Afrique de l'Est. Le pétrole constitue la principale source de richesse du pays et depuis 1970, date où le sultan Qabus ibn Saïd accéda au pouvoir, Oman connait un développement considérable.

Ses oasis et wadis

Au milieu d'un paysage désertique, de nombreux oasis viennent embellir le paysage du Sultanat d'Oman. De nombreuses palmeraies sont perceptibles un peu partout grâce à l'irrigation par les wadis, ces fleuves caractéristiques des régions du golfe.

On peut ainsi voir cohabiter une région désertique avec du sable, des dunes et des djebels avec des palmeraies d'un vert luxuriant. En toile de fond, la mer azur et les plages d'une beauté à couper le souffle, qui donnent un air paradisiaque à ce beau pays.

Ses villages traditionnels

Le Sultanat d'Oman a su préserver son identité et son authenticité, malgré une économie florissante depuis la découverte et l'exploitation des gisements de pétrole au début des années 1970. Les villes portuaires portent toujours l'empreinte des échanges maritimes, tandis que les villages au centre du pays gardent jalousement leurs traditions ancestrales. Leur mode de vie, leurs valeurs, leur identité sont ainsi restés intacts au milieu d'un paysage naturel qu'ils ont su garder intact.

Les 5 incontournables à voir lors d'un voyage à Oman

Mascate

Au milieu des dunes de sables et des montagnes escarpées s'érige la ville de Mascate, capitale du Sultanat d'Oman.

Le Vieux Mascate est le cœur historique de la ville et constitue un incontournable lors d'un voyage Oman. On peut y trouver le palais bleu et or du Sultan au milieu de murailles crénelées. On se croirait revenu au Moyen Âge avec ce décor traditionnel. La ville de Mascate ne comporte ni hauts bâtiments ni toits inclinés, conformément à la tradition arabe. Ses rues sont propres et toutes les habitations sont blanches ou de couleur sable. La Capitale du pays s'étend jusqu'à la mer d'Oman, aux pieds du Jabal Hajar.

La citadelle de Nizwa

La ville de Nizwa abrite l'une des plus belles citadelles du pays.

Considérée par les Omanais comme une ville spéciale, Nizwa abrite les intellectuels, les poètes ainsi que les guides religieux. Elle fut la capitale du pays entre le VIe et le VIIe siècle et fut parmi les premières villes à se convertir à l'Islam. Deux des plus anciennes mosquées du monde se trouvent dans cette ville. La citadelle de Nizwa fut construite au XVIIe siècle et contient des boutiques, des places, un souk ainsi qu'un château et la tour la plus imposante du pays avec ses 30 mètres au-dessus et en dessous de la terre et ses 36 mètres de diamètre.

La côte de Batina

Symbole de la richesse des Omanais depuis plusieurs générations, la bande côtière qui se situe au nord d'Oman est un endroit à ne pas rater lors d'un voyage Oman. Le fort de Barka, situé à 80 km de la capitale Mascate, symbolise à lui tout seul cette vie luxueuse que menait la population de ce Sultanat.

Plus loin, la ville de Sohar est le port qui a servi de cadre au roman Sinbad. Elle était la première ville du pays au début de IIème millénaire et avait trois fois sa superficie actuelle. Son fort se distingue par sa forme rectangulaire et sa tour unique. Nakal abrite un fort mais surtout l'A'Thorwara, une source à l'origine d'un ruisseau et d'un oasis.

Le désert rouge de Wahiba

Au nord-est d'Oman, long de 200 km est situé un désert de sable rouge appelé désert rouge de Wahiba. Il abrite les célèbres Bédouins, cette population nomade traditionnelle qui vit dans le désert et qui garde jalousement sa tradition et son mode de vie ancestrale. On peut accéder au désert rouge de Wahiba depuis Al-Mintirib, à bord d'une voiture tout-terrain.

Le Fort de Bahla

Situé sur l'oasis de Bahla, le fort qui porte le même nom figure parmi les quatre bâtisses aux pieds du djebel Akhdar. Il figure depuis 1987 sur la liste des patrimoines mondiaux de l'Unesco. On aperçoit à l'entrée de la ville les ruines d'une grande muraille longue de 12 km et contenant 7 portes. Un vieux village jouxte le fort où l'on peut trouver une impressionnante collection de poteries et d'autres arts traditionnels omanais.

130

conseillers spécialistes de leur destination

14454

avis de voyageurs

Garantie

Capital 7,7m€ & Assurance 8m€

Paiement Sécurisé

1500

suggestions d'itinéraires 100% personnalisables

95396

voyageurs nous ont fait confiance

Haut
OBTENIR UN DEVIS